Biotechno pour les profs

un peu de biotechno dans ce monde de brutes

Accueil > Archives > Technologies Pro. > Exemple de projet : trouver un nom au restaurant d’application

Exemple de projet : trouver un nom au restaurant d’application

vendredi 11 mai 2012, par Patrice HARDOUIN

Après moultes tergiversations, le restaurant d’application des CAP ATMFC a enfin trouvé un nom facile à retenir.

"Restaurant ATMFC" : un nom un peu complexe !

La section ATMFC produit régulièrement des repas de type restauration collective ou restauration familiale.

Se trouvant géographiquement en face du "Jardin des Saveurs" des sections de l’Hôtellerie-Restauration (CAP Cuisine-Restaurant, BEP et Bac Pro Hôtellerie-Restauration), le restaurant ATMFC se devait de trouver un "vrai" nom également.

La démarche pédagogique pour déterminer le nom le plus approprié au restaurant

1- sélection d’un ensemble de noms d’objets, animaux ou végétaux de Mayotte ;

  • lézard ;
  • frangipannier ;
  • tortue ;
  • maki ;
  • baobab ;
  • cocotier ;
  • salouva ;
  • ...

2- repérage d’un certain nombre de critères de choix (mise en place sous forme de tableau) ;

sérieux stabilité rapidité propreté variété logo ...
lézard - - + - + +
frangipannier - - - - + +
tortue + + - - - -
maki - - + - - +
baobab + + - + - +
cocotier - - - + - +
salouva - - - + + -
...

3- déclinaison du nom choisi pour s’adapter à la réalité de la restauration mahoraise ;

Hors, "Le Baobab" est déjà le nom d’un restaurant de Cavani. Nous nous devions de décliner ce nom avec un adjectif.

Le choix d’un nom de couleur s’est rapidement imposé (essentiellement pour trouver une harmonie dans la future décoration du restaurant).

Le Rouge ou le Pourpre se sont finalement imposés. Cela tombe plutôt bien car les déclinaisons de couleurs vers l’orangé sont considérées comme ouvrant l’appétit !

Finalement, le nom qui a été choisi est "Le Baobab Rouge".

Création de l’ardoise indicatrice

Nous avions également besoin de placer une ardoise présentant le menu du Baobab Rouge.

L’entrée du restaurant étant camouflée par un autre bâtiment, il fallait que l’ardoise possède une signalétique indiquant à quel endroit se trouve ledit restaurant.

Il a donc été décidé de créer de toute pièce une ardoise en contre-plaqué d’extérieur recouverte de peinture à tableau noir (coût total des matériaux : 35 €uros).

Une planche de 70cm x 100cm a été achetée puis dessinée au crayon selon un motif inspiré d’un design existant (brasserie "le Baobab" de Nossy-Be à Madagascar). La découpe a ensuite été réalisée à la scie sauteuse. On remarquera que le dessin a été réalisé de manière à sauvegarder un maximum de surface utile à l’ardoise : il y a très peu de chutes lors de la découpe de la planche.

détail des tracés et découpes du contre-plaqué

Après quelques passages au papier de verre et deux couches de peinture spéciale "tableau noir", voici le résultat obtenu :

Implantation de l’ardoise au sein du lycée

Pour présenter le projet complet, une implantation numérique a été réalisée sur la base d’une photographie du mur jouxtant le restaurant le Baobab Rouge. Une inclusion de l’ardoise a été réalisée de manière numérique afin de montrer un exemple de fixation possible.

implantation numérique de l’ardoise

Numérisation et déclinaison de l’ardoise "Baobab Rouge"

La photographie précédente a été retravaillée pour produire les logos suivants, logos pouvant servir de signalétique supplémentaire ou de support pour d’éventuel menu papier...

Le matériel numérique pour les réalisations de documents

L’ensemble des documents présentés ici s’édite avec le logiciel libre de traitement d’image : The Gimp.

ardoise avec flèche à droite
ardoise avec flèche à gauche
ardoise sans flèche
dessin d’un baobab à la craie

S’ajoute à tout cela la police de caractère utilisée pour donner un look "Afrique" au titre du restaurant.

La police "Matisse"
La police de caractères utilisée pour le titre du restaurant "Le Baobab Rouge".