Des missions en étiquetage alimentaire

, par Patrice HARDOUIN

Utiliser une base de données alimentaires comme outil pédagogique pour valider des compétences professionnelles de BTSE ainsi que des compétences de la M2I (anciennement B2I lycée).

Pour commencer, voilà ce que l’on peut lire sur le blog d’OpenFoodFacts :

Contribuons à la Food Revolution !

Open Food Facts est un projet collaboratif pour une meilleure alimentation : les étiquettes sont décryptées, les additifs et allergènes démasqués, sur les produits du monde entier.

Grâce à la participation de tous les internautes volontaires qui participent à cette immense base de données des produits alimentaires, découvrez le dessous des étiquettes des produits qui emplissent chaque jour votre panier. Contribuez vous aussi à une meilleure connaissance mondiale de l’alimentation : inscrivez-vous et ajoutez très simplement vos produits quotidiens avec une photo, les ingrédients, la composition nutritionnelle et la teneur énergétique affichée par les fabricants sur les étiquettes.

Open Food Facts est une base de données libre et ouverte. Utilisez-la vous aussi, partagez-la pour une plus grande diffusion favorable au bien-être de tous !

Des défis pour motiver les élèves

Lancer nos élèves sur l’un des nombreux et réguliers défis proposés par le site est on ne peut plus simple :

Toutes les missions : fr.openfoodfacts.org/missions

Un site d’intérêt pédagogique majeur

En plus d’être un outil libre et ouvert, le site d’OpenFoodFacts nous permet de satisfaire de nombreuses compétences :
- savoir lire une étiquette d’aliment ;
- reconnaître les apports nutritionnels d’un aliment ;
- repérer les allégations nutritionnelles, les labels et certifications...
- travailler une image numérique pour l’améliorer (avec Gimp par exemple) ;
- compléter un formulaire (pour la saisie d’un produit sur la base) ;
- ...

Un très bon outil de formation pour le professeur lui-même

J’ai voulu tester cette base et je dois bien avouer m’être pris au jeu. En quelques heures j’avais déjà complété 7 missions et amélioré les fiches produits d’autres participants (ajout de photographies, correction de listes d’ingrédients...).
Outre le fait que cette participation a le mérite d’être très ludique, j’ai découvert de nombreuses choses sur les étiquetages car, il faut bien l’avouer, on regarde assez peu les étiquettes.

Ainsi, j’ai pu réaliser que de nombreux produits bio ne comportent finalement que très peu d’ingrédients alors que certaines pâtisseries de grande surface peuvent totaliser 14 additifs.

J’ai également découvert que les cœurs de palmier dans mon assiette provenaient du Guyana (juste à côté de chez moi : la Guyane française), mais avaient été emballés dans l’Essone (je me demande si ce produit devrait toujours se targuer de son label Bio !).

J’ai découvert également que ma boîte de ravioli U provenait de la même usine que les boîtes de ravioli Zapetti.

Bref, au niveau de mon propre apprentissage (notamment pour pouvoir former correctement mes élèves en cours) je trouve que la participation à ce projet de base de données alimentaire est plus que bénéfique. Que ne vous inscrivez-vous, alors, sur http://fr.openfoodfacts.org/ ?