Le RedBull interdit pour les élèves et les personnels

, par Patrice HARDOUIN

Après avoir autorisé sa commercialisation, le gouvernement interdit le RedBull au sein des établissements scolaires.

Un article de fond a été réalisé sur www.lanutrition.fr et peut servir de base documentaire pour de nombreux cours et informations sur ces boissons énergisantes : Le Red Bull pour les nuls

Historique rapide sur le sujet

Le 15 juillet 2008, le RedBull est autorisé à la commercialisation par Christine Lagarde, Ministre de l’Economie.

Le 11 juillet 2008, Le ministre de l’éducation nationale
Xavier DARCOS et la ministre de la santé, de la jeunesse, des sports et de la vie associative Roselyne BACHELOT-NARQUIN interdisent la consommation de boisson énergisantes (dont le RedBull est le fer de lance) dans les établissements scolaires.

L’interdiction publiée au BO

L’article du BOEN (Bulletin Officiel de l’Éducation Nationale) est très clair sur ce point : Interdiction de la consommation des boissons énergisantes dans les établissements scolaires.

Il nous est demandé (en plus de l’interdiction) : une information précise des élèves et des personnels sur les dangers de ces produits [...], ainsi que d’une promotion des modes de vie sains.

Ainsi, dans nos différents cours, nous devons intégrer les boissons énergisantes et leur consommation. Pour les collègues qui ne savaient pas par quel bout commencer pour réactualiser leurs cours de nutrition ou d’hygiène voilà un bon prétexte.

RedBull = danger ?

Un rapide coup d’œil sur le site du ministère de la santé est susceptible de nous inquiéter davantage (Les boissons énergisantes) :
N’hésitez pas à signaler tout effet indésirable lié à la consommation des boissons énergisantes à un professionnel de santé (médecin, pharmacien qui le déclarera aux centres antipoison et de toxicovigilance) ou au centre antipoison.

Cela siginifie que les tests de sécurité alimentaires sont réalisés par la population elle-même alors que le produit est déjà en vente (évidemment, la logique voudrait que ce soit l’inverse !). Si vous voulez faire un geste pour la science : consommez quelques canettes de RedBull devant un huissier (c’est au cas où vous passiez l’arme à gauche) afin d’ajouter de l’eau au moulin dans la procédure d’interdiction à la vente de cette boisson.

Voir en ligne : Interdiction de la consommation des boissons énergisantes dans les établissements scolaires

P.-S.

N’oubliez pas qu’afin de vous faire une idée plus juste sur ce produit et de ne pas tomber dans la paranoia excessive, nous vous conseillons la lecture des articles sur le Red Bull publiés sur le site lanutrition.fr. Ces articles sont très documentés, très pertinents et scientifiquement étayés : Le Red Bull pour les nuls.